-->
L’âge de Glace au cinéma : Les lois de l’univers s’apprêtent à bouleverser l’écran

L’âge de Glace au cinéma : Les lois de l’univers s’apprêtent à bouleverser l’écran

Vous en entendez parler depuis des mois, et encore, on est gentil ! En préparation depuis près de 4 ans, ce cinquième volet de nos amis les animaux préhistorique fait grand bruit dans la presse et auprès des spectateurs, qui trépigne d’impatience à l’idée de découvrir un nouvel épisode de l’Âge de glace. Mais est-bien la peine de se déplacer ? On vous dit tout !

L’Âge de Glace, une machine bien huilée

l-age-de-glace-4-1_1208171

C’est le cas de le dire, ce n’est pas deux, pas trois, mais cinq films qui composent désormais cette franchise. On peut dire que ses créateurs ont surfé sur le succès provoqué par ces drôles de petites (et grandes) bestioles. Difficile de prétendre ne pas connaître Scrat, Manny, Sid, ou encore Diego le tigre à dents de sabre. Le Studio Blue Sky a remis le couvert tellement de fois, qu’on a vu les personnages grandir et évoluer pendant des années. Les kids les adorent, et il faut bien avouer que nous aussi on les aime bien, ces gros rigolos.  Du coup, on ne peut pas dire qu’on n’a pas trépigné d’impatience à l’idée de découvrir ce nouvel opus, intitulé « Les Lois de l’Univers ».

Le topo

maxresdefault

Bon, c’est bien beau tout ça, mais de quoi parle ce nouveau film ? On vous conseille de vous installer confortablement, car c’est un scénario totalement rocambolesque que nous ont pondu les réalisateurs. Tout commence avec notre petit chouchou Scrat, qui se retrouve après moult péripéties aux manettes d’un vaisseau spatial d’enfer (non, ce n’est pas une blague) et qui part dans l’espace en compagnie de son fidèle gland qu’il poursuit partout. De fil en aiguille, il finit par provoquer une collision entre deux planètes, et créer le système solaire… Et un super météorite qui se dirige droit vers la Terre et ses habitants préhistoriques. Misère ! Nos héros vont donc tenter de sauver le monde, et d’échapper à cette catastrophe naturelle monumentale. Entre émancipation du côté de la famille de Manny, gaffes de Sid qui recherche le grand amour, phrases cultes de Diego… On ne sait plus où donner de la tête.

Notre avis

age_de_glace_a

Vous l’aurez compris, les scénaristes ont totalement lâché l’affaire et ne s’embarrasse plus de nous offrir quelque chose de crédible. Ce scénario surréaliste nous permet tout de même de retrouver tout ce petit monde que nous aimons tant : tous les héros sont au rendez-vous et auront leur heure de gloire, pour le plus grand plaisir des enfants. Buck & Mémé ne manqueront pas de nous faire rire, et les kids suivront avec intérêt l’amourette naissante entre Pêche et Julian. On se prend tout de même à regretter que le film ne soit qu’une succession de scènes sans queue ni tête. Un lien supplémentaire aura permis de rendre le scénario plus solide que celui qu’on nous propose devant les yeux. On salue néanmoins le rôle clé de Scrat dans ce cinquième film, dont les péripéties impactent enfin la vie de nos protagonistes de toujours. Ce divertissement familial reste toutefois agréable à regarder, et fera rire petits et grands, sans pour autant se classer dans le top des meilleurs films d’animation de tous les temps. 

Par Quejadore Redaction le 13 juillet 2016