-->
L’Aigle et l’Enfant

La sortie ciné de la semaine : L’Aigle et l’Enfant

Le mercredi, c’est le jour des enfants ! Mais c’est aussi le jour des sorties ciné. En plus de ça, c’est officiellement les vacances. Alors plus d’excuses pour ne pas emmener vos chères têtes blondes voir un bon film ce soir, surtout qu’ils ne se lèvent pas demain pour aller à l’école. Cette semaine, on oublie Tarzan, qui contrairement à ce que l’on pourrait penser, n’est pas adapté aux plus jeunes, pour se concentrer sur L’Aigle et l’Enfant, un docu-fiction qui devrait beaucoup plaire aux kids.

L’Aigle & l’Enfant, un docu-fiction saisissant

L’Aigle & l’Enfant est un film austro-espagnol (oui oui, vraiment) réalisé par Gerardo Olivares et Otmar Penker spécialiste du film animalier. Il ne s’agit ni plus ni moins d’un savant mélange entre deux genres cinématographiques : le documentaire animalier, et la fiction, très appréciés des enfants. Voilà donc d’où ce film familial tire sa force. Côté casting, on retrouve avec plaisir Jean Reno, qui va jouer le garde forestier et la voix off, ainsi qu’un tout jeune acteur espagnol, Manuel Camacho, qui va incarner l’enfant qui recueille l’aiglon tombé du nid.

Le topo

Bon, allez, ça suffit pour les détails barbants, il est l’heure de rentrer dans le vif du sujet. De quoi parle ce film au juste ? L’Aigle et l’Enfant raconte comment le petit Lukas, 12 ans et très réservé depuis le décès de sa mère, recueille un aiglon tombé du nid. Il va surnommer l’animal Abel. Aidé par Danzer, le garde forestier, Lukas va se nouer d’amitié avec le volatile et s’en occuper en secret. Les deux compagnons vont grandir ensemble et apprendre à s’apprivoiser, jusqu’au jour où il va être temps de relâcher Abel pour qu’il vive sa vie en pleine nature. Une épreuve difficile pour Lukas. En bref, l’Aigle & l’Enfant raconte l’histoire d’une belle amitié qui se noue entre Lukas et son oiseau.

Notre avis

Si vous avez jeté un œil aux quelques critiques qui sont déjà parues, vous avez probablement été déçus. Pourtant, nous allons nous positionner à contre-pied. Loin d’être insipide, ce documentaire fiction saura ravir les kids amateurs de beaux paysages et fans d’animaux. La réalisation est époustouflante, et les images des Alpes, tournées dans les montagnes autrichiennes, sont littéralement à couper le souffle. On embarque carrément en vol avec l’aigle Abel, puisque la caméra, conçue spécialement pour l’occasion, est fixée sur son dos. Clairement, l’Aigle & l’Enfant est un film réalisé pour un public familial, voire même pour les enfants, et conviendra très bien à une petite sortie en famille. La voix off de Jean Reno nous berce tout au long du film, et on salue également la bande-originale, dont les musiques ne font que sublimer un peu plus les paysages sans fin. Les enfants s’identifieront très facilement au petit Lukas, et apprécieront de voir se développer sous leurs yeux l’amitié entre l’enfant et l’animal. Même s’il est loin d’être parfait, ce conte animalier mérite le détour et saura vous séduire.

Par Quejadore Redaction le 06 juillet 2016